De la musique… out of the box !

le

ysée-2018-10-plage

La dernière fois que vous avez assisté à un concert, c’était où ?

On vous imagine bien au chaud dans cette salle de spectacle décorée, sagement assis dans un fauteuil moelleux, le programme à la main, l’habit coquet !

A l’abri des bruits et du mauvais temps, le bar jamais trop loin, on a l’habitude de savourer la performance le dos bien calé. Mais, il manque quelque chose, vous ne trouvez pas ? Un goût de sauvage, le frisson du grand air, l’impression de vivre une aventure… Et si on sortait de notre zone de confort ?

orig

Depuis quelques temps, chanteurs et musiciens de tous horizons aiment marquer leur territoire en dehors des salles et des théâtres. Aller à la rencontre des « vrais » gens, de la ville, de la nature, est devenu presque un acte de rébellion. On parie que vous allez être surpris !

Poussons les murs : le groupe rock Metallica a attiré son public jusqu’en Antarctique en décembre 2013, pour un concert sur la calotte glaciaire. Le chanteur et acteur américain David Hasselhoff (Alerte à Malibu, ça vous parle ?) a réunit en 1989 plus d’un million de personnes autour du mur de Berlin pour chanter son Looking for Freedom. Le mythique Johnny Cash a joué à la San Quentin State Prison en 1958, face à un océan de détenus exaltés.

Dans la catégorie il fallait oser, nous avons Lana Del Rey, qui s’est produite au cimetière de Los Angeles, et le duo de chanteurs Cat’s Eyes, qui a interprété son morceau I Knew It Was Over… dans la Basilique de Saint Pierre, au Vatican !

Dans le genre rêve de gosse, l’astronaute Chris Hadfield a interprété Space Oddity de David Bowie à bord de sa station spatiale. Et David Guetta, lui, a déjà donné un concert dans un avion en plein vol.

Certains remontent le temps : le groupe Pink Floyd, en 1974, a enregistré un film musical à Pompei, en Italie, parmi les ruines de l’amphithéâtre romain. Et le saviez-vous ? Les fameuses Arènes de Vérone, où se tient chaque été une riche saison lyrique, n’étaient autre que l’ancien « ring » où combattaient les gladiateurs !

La plage de la Grande Conche, à Royan, a bien sa place dans la liste : depuis 30 ans, le littoral charentais accueille en été le plus grand festival de musique classique français et ses 120 000 spectateurs. Un Violon sur le Sable vous attend cette année du 21 au 28 juillet, entre sable et mer. Quoi de mieux qu’une vaste scène éphémère, où la musique est bercée par le bruit des vagues ?

Save the date !

ysée-2018-11-en-bateau

Publié le 26/06/18 – Serena Benassu
dessins Clement Moreau 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s